Accueil > Maristes > FRATELLI

Inauguration du centre de Rmeileh

Ce qui était VIVANT… Et est mort … RESSUSCITE aujourd’hui

Toute guerre porte en elle mort et destruction.

Ce qui fut collège et internat mariste Notre-Dame de Fatima (Rmeileh – Liban), très reconnu pour sa qualité éducative, a vécu de 1960 jusqu’en 1985. En témoigne l’infinité d’Anciens Élèves qui continuent de se souvenir de cette époque. Certains d’entre eux sont déjà engagés dans le nouveau Projet Fratelli.

L’engagement éducatif de ces années fut suivi par l’occupation, puis l’abandon… Une mort apparente… Depuis 1985, date à laquelle les Frères sont partis, le Collège fut occupé… Aujourd’hui, avec l’accord des Frères, une partie continue d’être aux mains de l’armée libanaise.

Le grand Collège se vit laissé à l’abandon… À la mort… Porter en lui les stigmates de la haine et de la violence. Nous le savons : un bâtiment inhabité est un bâtiment à détruire.

Cependant, tout cela forme partie du mystère de Dieu qu’il nous est difficile d’aborder par la logique humaine.

AUJOURD’HUI, une partie de ce Collège abandonné s’est transformée en nouvelle possibilité de vie pour beaucoup d’enfants et de jeunes, pauvres, vulnérables et réfugiés, que le projet Fratelli commence à accueillir, comme il le faisant déjà à Sed El Bauchrieh, avec 65 enfants iraquiens en collaboration avec l’association INSAN.

AUJOURD’HUI, la communauté Fratelli formée par un Frère de La Salle et un Frère Mariste s’est installée à Rmeileh, et accueille ceux qui veulent partager la vie. Avec simplicité et dignité, les espaces sont en train d’être réhabilités pour l’engagement éducatif avec ceux qui souffrent injustement les conséquences du manque d’amour, de la barbarie et de la tragédie des hommes : les enfants et les jeunes vulnérables, libanais et réfugiés.

Ce qui était vivant, connut la mort… Ce n’était qu’un prélude à la Résurrection.

C’était 31 ans d’attente… 31 ans de Samedi Saint… Mais bien pour quelque chose !

Aujourd’hui, le Seigneur veut que nous soyons ici : communauté Fratelli, enfants et jeunes vulnérables, Frères Maristes et Lasalliens, et vous tous, laïcs et amis du projet Fratelli. C’est un moment pleinement significatif.

Aujourd’hui, s’écrit à Rmeileh une expérience à 4 protagonistes : Lasalliens, Maristes, enfants et jeunes vulnérables, Esprit Saint

Aujourd’hui, ce qui était vivant, et a connu la mort … RESSUCITE ! Et nous sommes les témoins de cette RÉSURRECTION !