Accueil > Services Scolaires > SERVICE PSYCHOLOGIQUE

SERVICE PSYCHOLOGIQUE_PRÉSENTATION

 
Ψ Le service psychologique                                             
 
·     Le bureau psychologique a été établi en octobre 2004 au sein du collège Notre-Dame de lourdes, assurant des services psychologiques dans tous les cycles à Jbeil et à Amchit.
 
·     Le psychologue en milieu scolaire se doit de respecter la dignité, l’autonomie et la protection de l’élève et de sa famille, il est  garant de la confidentialité des informations obtenues dans le cadre de sa pratique professionnelle. Il intervient auprès des élèves, des professeurs, des parents, des responsables des cycles et de l’équipe pluridisciplinaire (assistante sociale et infirmière).
Auprès des élèves
 
1.  Le psychologue est chargé de discerner les difficultés des élèves dans toutes les situations scolaires suite aux informations recueillies auprès des professeurs, des responsables des cycles et des parents et suite à l’observation ciblée de l’élève en classe. Ces difficultés sont diverses, elles peuvent être d’ordre intellectuel et cognitif, psychoaffectif et/ou social.
 
2.  Le psychologue est à l’écoute des élèves. Il est présent pour les soutenir, les contenir, les guider et les accompagner dans leur progrès scolaire et social.
 
3.  Le psychologue est chargé d’administrer des épreuves psychométriques si la situation l’exige.
 
4.   Dans certains cas de difficultés, l’orientation de l’élève chez un spécialiste hors du milieu scolaire s’avère nécessaire en vue d’une meilleure amélioration. Ce suivi varie selon la problématique de l’enfant et parmi les prises en charge diverses, on note la prise en charge psychothérapique, orthophonique, psychomotrice et/ou médicale.
 
Il est important de noter que le psychologue scolaire doit s’abstenir de prendre en charge, en libéral, les élèves de l’établissement scolaire dans lequel il exerce et d’entamer des prises en charge psychothérapiques au sein de cet établissement.
 
5.  Le psychologue évalue les enfants passant en petite section, il s’agit d’examiner leurs aptitudes cognitives et intellectuelles et de détecter les éventuelles difficultés qui peuvent exister chez eux (difficultés au niveau du langage, de la motricité fine, de la concentration, de l’attention...). Suite à cette évaluation l’élève sera admis ou non au collège.
Auprès des parents
 
Des entretiens ont lieu avec les parents tout au long de l’année scolaire pour leur garantir une bonne écoute, pour les guider et leur donner des conseils psychologiques et éducatifs qui leur sont utiles. L’écoute et la guidance parentale les aident à mieux comprendre les conflits de leur enfant surtout que dans certains cas, la souffrance parentale résulte avant tout de leur propre blessure due à l’image dévalorisante que renvoie l’échec de leur fils (ou fille).
 
Les parents sont aussi souvent invités à des réunions informatives de sensibilisation concernant des sujets et des thèmes précis  divers (les troubles chez l’enfant, l’éducation de l’enfant, la discipline…).
Auprès des responsables des cycles
 
La collaboration du psychologue avec les responsables des cycles est continue afin de discuter de l’ensemble des difficultés individuelle et/ou collective, de repérer les difficultés individuelles, de signaler les demandes parentales et de prendre des décisions concernant quelques élèves suite aux réunions de synthèse.
Auprès des professeurs
 
1.  Le rôle des éducateurs est primordial dans la détection des difficultés. Dans les petites classes par exemple, il est rare que l’enfant exprime verbalement son état de malaise psychologique. La gêne et l’angoisse se traduisent souvent par le corps ou s’expriment à travers des signes divers touchant surtout le rendement scolaire et/ou le comportement de l’élève (échec scolaire, agitation motrice, difficultés de concentration, troubles psychosomatiques…). En classe, le professeur doit être attentif à tout changement (isolement, agressivité vis-à-vis de ses camarades, refus de répondre à la consigne…) afin de pouvoir repérer chez lui un problème quelconque.
 
2.  Le psychologue scolaire assiste avec les professeurs aux conseils de classe, aux réunions d’évaluation et de synthèse et il les informe avec confidentialité de la situation des élèves en difficultés suivis antérieurement et actuellement. Ensemble, ils collaborent pour le mieux de l’enfant.
 
3.   Le psychologue est constamment à l’écoute des besoins individuels des professeurs.
4.  Le psychologue anime des journées de formation et de réflexion psycho-éducatives auprès des professeurs pour les sensibiliser au travail de groupe et aux différentes difficultés psychologiques qu’ils peuvent rencontrer en classe avec les élèves.
 
Auprès de l’équipe pluridisciplinaire
 
1.  Une collaboration continue s’installe tout au long de l’année scolaire entre le psychologue et les autres membres de l’équipe pluridisciplinaire (infirmière et assistante sociale), afin de s’informer mutuellement de la situation des élèves suivis en commun.
 
2.  Les membres de l’équipe pluridisciplinaire animent ensemble le programme  d’«Education à la vie » introduit au collège en 2007-2008. Il s’agit de sensibiliser les élèves de tout âge, aux changements physiologiques et psychologiques qui ont lieu au cours des diverses phases de la vie (phase de découverte des sexes, phase de puberté…), le but primordial étant surtout de leur apprendre à bien se protéger et protéger leur corps.